• Céline KEMPF

2021 Retour sur une transition en cours

Dernière mise à jour : nov. 7


Encore portée par l'énergie de Samain et de la Nouvelle Lune en Scorpion du 4/11, je viens de me poser, le temps d'un retour, d'une rétrospective, sur les mois déjà écoulés de 2021.

Je prends conscience que 2021 a d'ores et déjà été pour moi d'une richesse incroyable. Retour sur une transition en cours...


D'un point de vue spirituel et émotionnel de nombreuses libérations et guérisons ont pu s'actualiser depuis le début de l'année, mais ce n'est pas de cela que je souhaite "parler" dans ce billet.


Je reviens au printemps, la saison du réveil.

La formation "Prise de parole en public" à laquelle je souhaitais ardemment participer et que j'attendais depuis deux mois a été annulée faute de participants. Merci l'univers, car je crois que c'était un cadeau.

Une séance de coaching, réalisée peu de temps avant la date présumée de ladite formation, clairement guidée par "les étoiles" (le déclic est venu de la lecture de "Du chaos naissent les étoiles" de Marilyse Trécourt et c'est avec elle que j'ai eu la séance de coaching), m'a fait prendre conscience que je ne souhaitais pas vraiment être publiée par une maison d'édition "classique" ni assurer la promotion publique de mes livres comme le font les auteurs qui suivent ce parcours. L'auteure auto-éditée que je suis n'avait pas plus le goût de réaliser ce parcours en indépendante.


J'ai réalisé qu'en réalité attendre que le gros de mes revenus provienne de la vente de mes livres, n'était plus aligné avec mon souhait de cœur ; ce n'était pas réaliste et pire cette perspective ne faisait pas vibrer la joie en moi. Je le savais depuis longtemps mais je crois qu'une part de moi refusait de se l'avouer à "haute voix", cette unique séance de coaching avec une personne qui est à la fois auteure et coach a provoqué le déclic de l'acceptation de cette vérité.


Je me sens plus appelée à développer mon activité de "facilitatrice de changement" et de "passeuse de vie", avec l'énergétique.

Mes livres existent et je suis fière d'avoir répondu à l'appel de les écrire. Ils trouveront petit à petit les lecteurs qui auront besoin des messages qu'ils contiennent, à moins que ce ne soient les lecteurs qui les trouvent :o) ! Cette idée me plaît ; la vie ne m'émerveille que parce qu'elle invite à une chasse aux trésors, tout est miracle !


"Il n’y a que deux façons de vivre sa vie : l’une en faisant comme si rien n’était un miracle, l’autre en faisant comme si tout était un miracle. ”
Albert Einstein

Quoi qu'il en soit un poids s'en est allé et je me sens depuis moins en résistance avec moi-même.

L'été la saison des prises de conscience et des (grands) travaux.

L'été a donc démarré avec une autre grande réflexion qui en a découlé : "Puisqu'il est clair que je souhaite développer les séances énergétiques, ne faudrait-il pas mieux que je déménage pour avoir une pièce dédiée chez moi ?"


Pour le savoir, j'ai commencé à chercher un autre appartement. Je me suis créé une alerte pour recevoir automatiquement les annonces tous les jours. Au bout d'un mois, la réponse était limpide ; pas un seul appartement ne m'avait ne serait-ce que donné l'envie de faire une visite ! Au contraire, l'expérience m'a amenée à prendre conscience de la valeur de ce que j'ai, de toute l'énergie et l'argent investis pour faire de mon chez moi actuel un lieu à mon goût, paisible et harmonieux, dans lequel je me sens bien et de toutes les qualités de ce que je possède déjà.


Il m'est apparu d'une façon toute aussi limpide, que ce serait folie d'échanger cela pour un ailleurs où il faudrait probablement tout recréer ; qu'en vérité avoir une pièce en plus aménagée avec une table de massage installée de façon permanente ne m'assurerait absolument pas d'avoir plus de clients, mais à coup sûr d'augmenter mes dépenses et de me faire prendre un bien grand risque pour ma trésorerie. Merci, mais non merci !

Après ce 2ème énorme déclic, j'ai eu envie de "finir d'emménager chez moi". C'est comme si je renouvelais l'engagement que j'avais pris il y a quelques années quand j'ai eu le coup de cœur pour le lieu et pour mon appartement. Je débordais à nouveau d'énergie et d'enthousiasme.


S'en est suivi un été et un automne de travaux de rénovation, de finitions, de tri, de rangement, de grand ménage et d'embellissement. Tout ce que j'ai en tête n'est pas encore terminé, car il faut du temps pour transformer la matière ; eh oui ça ne se fait pas en un claquement de doigts comme les idées ! La transformation est pourtant déjà énorme pour moi.

Le temps de l'automne, saison de l'alignement, de la remise en cohérence, de l'engagement.

Et puis est venu l'automne. Le planning a imposé une pause dans les travaux et un 3ème déclic s'est manifesté comme un verrou qui saute : "le temps est venu de plus d'accord avec mes valeurs dans le domaine des finances et de mettre davantage en cohérence mes valeurs matérielles et spirituelles". La question suivante s'est alors imposée "Que faudrait-il pour honorer les héritages qui m'ont été transmis (qu'ils soient matériels ou spirituels), faire fructifier mon capital et mes ressources de façon plus éthique, durable et solidaire ?"


Je me suis inspirée de Marie Kondo, l'une de mes mentors pour tout ce qui est rangement, organisation et insuffler la joie. J'ai tout balayé, mes comptes, mes contrats, mes fonctionnements, etc. et j'ai entrepris d'épurer, clarifier, réorganiser et m'engager dans du nouveau.

En 2018, malgré les communiqués annonçant leurs ambitions de s'aligner sur les objectifs de l'Accord de Paris de 2015, les grandes banques françaises ont massivement investi dans les activités de Total, l'un des premiers émetteurs de gaz à effet de serre.
En 2018, les émissions de gaz à effet de serre issues des activités de financement et d'investissement des quatre principales banques françaises dans le secteur des énergies fossiles ont atteint plus de 2 milliards de tonnes d'équivalent CO2, soit 4,5 fois les émissions de la France cette même année.*

* Redonner du pouvoir à son argent, je passe à l'acte_Julien Vidal chez Acte Sud



J'ai alors sauté le pas de changer de banque pour une banque engagée, pour "agir" et mettre l'argent dont je dispose à contribution aujourd'hui pour le monde de demain. En choisissant des produits de finance engagée, je découvre le pouvoir de reprendre la main sur mon argent pour :

  • l’orienter vers des secteurs, régions ou acteurs spécifiques que je souhaite encourager (via des produits tracés),


  • faire des dons à des associations partenaires (via des produits de partage),


  • inciter les entreprises à améliorer leurs pratiques environnementales, sociales et de gouvernance (via des produits d’influence).


La transition est en cours, cela demande un peu de patience et des ajustements, mais je sens que les différents domaines de ma vie se réalignent depuis les dimensions les plus spirituelles jusqu'aux dimensions matérielles les plus concrètes. Ça m'a demandé de l'énergie, il y a eu beaucoup de réflexions et plusieurs insomnies, mais je sens l'enthousiasme et l'étincelle de la joie en moi qui me guident.




CET ARTICLE VOUS A INSPIRE ? VOUS AVEZ ENVIE DE LE PARTAGER ?

Le partage en conscience, une démarche responsable !

Si vous souhaitez partager ce texte merci de le faire en conscience, de ne rien en modifier, de nommer l'auteur (Céline Kempf) et de renvoyer vers la source originelle sur www.celinekempf.com pour respecter les droits d’auteurs.

Merci de votre fidélité et de vos partages.

Céline

Rendez-vous sur ma page Facebook Céline Créative & Intuitive pour poursuivre vos découvertes !

Visuel lien page Facebook auteur de Céline Kempf


11 vues

Posts récents

Voir tout