POST

Et vous, que faîtes-vous dans la vie ?

23/10/2017

Ça pourrait presque être un sketch… imaginons le tableau :

- dans le rôle principal : Monsieur ou Madame « Que la question met mal à l’aise »,

- dans le second rôle : Monsieur ou Madame « Je ne suis pas curieux(se), je m’intéresse ! »,

- des figurants : une assemblée « Suspendue à vos lèvres l’air de rien, mais qui ne rate pas une miette ».

 

Pour les dialogues, pour un peu ça pourrait manquer d’originalité, mais que voulez-vous certaines questions sont des « tue-la-réponse » !

 

https://www.dailymotion.com/video/x61h886 

 

 

« TU FAIS QUOI DANS LA VIE ? »

 

Je ne sais pas vous, mais moi je me suis sentie si souvent mal à l’aise face à cette question à laquelle je n’avais visiblement pas de réponse suffisamment standardisée, catégorisée, clairement compréhensible à lancer de façon désinvolte à mes interlocuteurs, que ça m’a donné envie de me poser le temps d’une rencontre avec moi-même. Aborder le sujet, un peu comme une première fois ou une reprise de contact après s’être longtemps perdu de vue ; initier et favoriser des retrouvailles...

 

« ALORS, MA CHÈRE CÉLINE, QUE FAIS-TU DANS LA VIE ? »

 

Je fais de mon mieux.

J’apprends à danser avec les obstacles.

Je bouscule les idées reçues.

J’actualise mes rêves.

J’accueille les émotions qui me traversent.

Je soigne mes blessures.

Je réponds à mes besoins.

Je guéris des dépendances.

Je progresse et je grandis.

J’apprends, je m’émerveille et je découvre ce qu’est vivre pour moi.

Je fais la part belle à l’essentiel.

Je m’entraîne à lâcher prise.

J’expérimente d’être aussi dans la légèreté et la joie.

J’offre ma différence au monde.

J'essaie de rester moi-même, quoi que je fasse, où que je sois.

Je deviens ce que je suis capable de devenir.

Je vais à la rencontre de la beauté de la nature et du monde.

Je m’ouvre à la richesse de l’autre et de sa différence.

Je goûte le luxe de temps.

Je choisis d’aimer et d’être heureuse.

 

… La part Lumière en moi, « faites place je suis là ! », a été bien prompte à me déclamer ce qu’elle contribue à faire dans la vie. Mais je ressentais comme un sentiment d’incomplétude, ce n’était pas tout.

 

 

 

 

Un temps de silence et quelques encouragements de ma part et voilà que la part Obscurité,

« mazal du Scorpion », s’est présentée timidement :

— C’est vrai, j’ai le droit de parler moi aussi ?

Je l’ai rassurée, lui ai souhaitée la bienvenue, l’ai accueillie et voilà qu’elle aussi a accepté de me dire ce qu’elle contribue à me permettre de faire dans la vie.

 

Je plonge dans les profondeurs, je les découvre.

Je fais connaissance avec le monde émotionnel.

J’apprends à recevoir mes ignorances et mes incompréhensions.

Je m’emploie à laisser partir ce qui a été pour pouvoir mettre le cap sur ce qui sera.

J’écoute ce que l’obscurité cherche à me dire.

Je développe ma connexion à la terre.

Je m’entraîne au non-jugement et à la présence bienveillante.

Je donne une voix à ce qui parfois n’en a pas.

Je décode les messages que m’envoie l’univers.

Je vais à la rencontre de mes propres mystères.

J’honore mes rituels sacrés.

J’avance dans mon cheminement petit pas par petit pas, étape par étape.

J’accepte de me remettre en question.

J’expérimente et je canalise mon pouvoir de direction, je renoue avec la sagesse que JE SUIS.

Je vais au-delà de ce que je pensais être.

Je forge la patience.

Je brave et j’éteins le feu de la colère.

Je m’essaie à l’art de l’humilité.

J’échoue souvent ; je me relève souvent aussi.

Je fais de mon mieux, pas toujours celui que je veux, mais celui que je peux.

 

eT sI lE tEMPS éTAIT vENU d’OSER vOTRE dIFFéRENCE ?

 

Pour clore cette petite discussion entre nous ;o), j’ai envie de vous inviter vous aussi à prendre ce temps de rencontre avec vous-mêmes.

 

Quittez le sketch, éteignez la scène et faites retour en vous-mêmes ; posez-vous alors la question « Et moi [Prénom], qu’est-ce que je fais dans la vie » ? Vraiment.

 

Osez sortir de votre rôle socio-professionnel et permettez-vous de découvrir toute la richesse de vos propres réponses.

 

Enfin, si l’envie vous venait de rallumer les projecteurs et de partager vos découvertes avec un « curieux qui s’intéresse » ou « une assemblée suspendue à vos lèvres » puissiez-vous vous sentir libre de le faire ;o)!

 

 

 

 

CET ARTICLE VOUS A INSPIRE ? VOUS AVEZ ENVIE DE LE PARTAGER ? 

 

 

Le partage en conscience, une démarche responsable !

 

Si vous souhaitez partager ce texte merci de le faire en conscience, de ne rien en modifier, de nommer l'auteur (Céline Kempf) et de renvoyer vers la source originelle sur www.celinekempf.com pour respecter les droits d’auteurs. 

 

Merci de votre fidélité et de vos partages.

 

Céline

 

 

 

Rendez-vous sur ma page Facebook Céline Créative & Intuitive pour poursuivre vos découvertes !

 

 

 

 

 

 


 

 

Please reload

Please reload

Céline Kempf © 2017 - Tous droits réservés - Mentions légales